Edito du maire, Laurent Vastel – Mars 2016

Redynamiser et mettre en valeur notre ville : premiers résultats.

La mise en place du nouveau territoire et de la métropole du Grand Paris nous place dans une situation d’incertitude sans précédent, notamment dans l’organisation de la fiscalité avec la création de nouvelles strates…

Dans ce contexte, le nouveau contrat départemental nous est particulièrement favorable. D’un montant exceptionnel de 5,5 millions d’euros, il nous permettra de rénover notre ville malgré la disette budgétaire de 11 milliards d’euros imposée par l’État.

Grâce à cette négociation financière et avec l’internalisation de nombreux travaux jadis confiés à des entreprises extérieures, nous avons accru notre capacité de rénovation pour les années à venir avec pour leitmotiv de dépenser mieux.

Ainsi, pour le sport, sous la houlette de Razika Benmeradi, notre adjointe aux Sports, ce contrat permettra la rénovation du gymnase du Parc, la création d’une nouvelle salle polyvalente, et nous inaugurerons bientôt le nouveau chalet du tir à l’arc, le précédent étant fermé car trop dangereux… D’autres travaux dont nos installations ont grand besoin sont en programmation en lien avec les sportifs et l’ASF.

Dans les écoles, après la première campagne de travaux de l’été dernier, la rénovation de la rotonde de Jean Macé et la poursuite des travaux à la Roue (nouvelle sortie, nouveau terrain de sport) sont financées pour cette année. Il faut rappeler les nombreux changements intervenus depuis deux ans dans nos écoles : les NAP bien sûr, gratuites à Fontenay-aux-Roses, des partenariats nouveaux, la réduction considérable (75 %) du gaspillage de nourriture grâce à l’annualisation des inscriptions à la cantine, l’installation d’un gardien par structure, sous l’impulsion de Suzanne Bourdet, adjointe chargée des Écoles, assistée de Véronique Bordenave. Ces changements ont été réalisés en concertation avec les parents d’élèves. Rappelons que Fontenay-aux-Roses est l’une des seules villes du 92 dont les tarifs de cantine sont les mêmes aujourd’hui qu’en 2012 !

La rénovation de l’espace public est en marche avec, pour la première fois, la définition dans notre ville d’un plan pluriannuel d’investissement (PPI) pour nos rues et nos trottoirs, tandis que la rénovation de la place de l’Église et de ses abords commencera ce mois, financée à 80 % par le Département, et pour un coût résiduel de moins de 300 000 euros pour la commune ! C’est la première étape de la remise en valeur de notre coeur de ville, engagement fort de notre mandat.

Les arbres de la place de Gaulle, en danger de mort, seront sauvegardés en lien avec l’Office National des Forêts, dossier suivi de près par Emmanuel Chambon, conseiller délégué à la Voirie et aux Espaces verts et Christian Bigret, premier adjoint, avant que ne débute la remise en valeur de la place de Gaulle prévue elle aussi dans les 3 ans du contrat.

Sont aussi inscrits la place de la Cavée et la création d’un nouveau parc en centre-ville dans les jardins du château Laboissière, dossier suivi par Michel Faye, adjoint à l’Urbanisme.

Les engagements que nous avons pris sur la sécurité avancent aussi : transfert de notre Police municipale dans des locaux plus adaptés dans quelques semaines et fin de l’installation des caméras de vidéo-protection, élargissement des horaires de
patrouille de la police municipale jusqu’à 1 heure tous les soirs, sous le contrôle de Jean-Claude Porcheron, conseiller délégué à la Sécurité, dans un contexte rendu beaucoup plus tendu par les événements terroristes.

L’environnement sera à l’honneur dès avril avec le début de la dématérialisation des Conseils municipaux, nous permettant une économie considérable de papier. Cet effort se poursuivra par un plan important de modernisation de l’informatique municipale qui nous permettra d’améliorer les services rendus aux Fontenaisiens, dossier suivi par Dominique Lafon, adjoint à l’Innovation.

La définition du cluster d’entreprises au Panorama avance dans le cadre du projet FEDER, porté par nos services et ceux désormais du nouveau territoire, dossier suivi par Philippe Ribatto, adjoint en charge du Développement économique et Christian Bigret, en charge également du Commerce.

De nouvelles modalités d’appel à projets ont été définies pour plus de transparence dans l’attribution des subventions du Département aux associations, sous le contrôle de Françoise Gagnard, adjointe chargée des Associations et qui accompagne aussi l’installation aux Blagis d’une école Femmes sans Frontières, offrant de nouveaux services aux Fontenaisiennes les plus fragiles, en ce mois qui leur est dédié…

Enfin, je me réjouis de voir une issue favorable au projet de la RATP d’installer une voie de garage sur Fontenay-aux-Roses, source de nuisances. Je suis heureux que mes interventions au plus haut niveau aient permis d’obtenir la définition d’un projet alternatif et je tiens à remercier tant l’adjoint en charge des négociations, Michel Faye, que l’association des riverains de son précieux soutien.

Cette liste est loin d’être exhaustive, toute l’équipe municipale et les services de la Ville sont au travail sur ces dossiers mais aussi dans d’autres secteurs tels que la culture, le social, la petite enfance, la santé, la jeunesse, etc. La lecture de ce Fontenay Mag vous confortera encore je l’espère dans ce constat…

Bonne lecture et à bientôt dans Fontenay-aux-Roses !

Laurent Vastel

http://www.fontenay-aux-roses.fr/kiosques/fontenay-magazine.htm