Le Département lance une nouvelle version de la plateforme pour optimiser l’exploitation des données publiques altoséquanaises

Le Département des Hauts-de-Seine vient de lancer une nouvelle version de opendata.hauts-de-seine.fr. Cette nouvelle plateforme offre ergonomie, rapidité, facilité d'utilisation et propose un accès intuitif aux données.

La plateforme s'enrichit de nouvelles fonctionnalités : au-delà de la consultation et du téléchargement de données, elle offre plusieurs nouveaux modules de visualisation des données – carte, tableau, graphiques, mur d'images – ainsi que des fonctions avancées de recherche et de filtres des données publiées. La plateforme propose également de nouveaux formats de données. A titre d'exemple, l'une des données les plus consultées de la plateforme, « les arbres remarquables du département » s'est enrichie de photos. L'internaute peut aussi à tout moment interagir avec les équipes en charge de l'Open data, en postant directement des suggestions sur les jeux de données et via le formulaire de contact.

Un riche catalogue de données sur les actions du Département

La plateforme propose 115 jeux de données répartis en 14 thématiques : finances, aménagement du territoire, culture, solidarités… Dans le détail, ces données concernent le budget départemental, les subventions versées aux communes et organismes, des données géographiques sur les transports, la liste des partenaires culturels, celle des établissements d'accueil de personnes âgées… Chaque jeu de données présente par ailleurs des informations détaillées pour faciliter la compréhension et les réutilisations : notices explicatives et métadonnées standardisées.

Une plateforme regroupant les données des partenaires

L'Open Data départemental est également ouverte aux partenaires du territoire alto-séquanais. L'Université Paris Ouest Nanterre la Défense a publié de premiers jeux de données sur la plateforme départementale, devenant ainsi la première université de France à se lancer dans une démarche d'ouverture de données. La Chambre de Métiers et de l'Artisanat des Hauts-de-Seine (CMA92) vient à son tour de rejoindre l'Open data départemental.

Aujourd'hui, la Chambre de Métiers et de l'Artisanat des Hauts-de-Seine a publié 4 jeux sur la plateforme :

– Entreprises artisanales par code NAFA (Nomenclature d'Activités Française de l'Artisanat),

– Entreprises artisanales par secteur d'activités et par commune,

– Immatriculations d'entreprises au RM92 (Répertorie des Métiers 92) par commune,

– Emplois salariés dans les entreprises artisanales par commune.

 

Les enjeux et objectifs de Open data Hauts-de-Seine

Le Département des Hauts-de-Seine fait partie des premières collectivités territoriales à s'être lancées dans l'Open data, en 2012. Inaugurée officiellement en janvier 2013, la plateforme d'ouverture des données publiques des Hauts-de-Seine met à disposition de tous, citoyens, entreprises ou partenaires, les données produites dans le cadre de l'activité du Département. La diffusion des données s'effectue selon un format numérique exploitable, permettant ainsi des réutilisations des données ouvertes et ainsi la création de nouveaux services et nouveaux usages. L'objectif est de garantir la transparence de l'action publique en s'inscrivant également dans une logique de développement économique.

Depuis le lancement de Open data Hauts-de-Seine en 2013, la fréquentation de la plateforme et le nombre de téléchargements de données sont en hausse constante : au total, plus de 45 000 visiteurs se sont connectés à la plateforme Open Data Hauts-de-Seine, ont consulté plus de 165 000 pages et effectué près de 8 000 téléchargements.